L’adolescente de 13 ans était une férue de basket que Kobe Bryant coachait et présentait volontiers comme sa relève.

Son père l’appelait parfois « Mambacita », « la petite Mamba », un dérivé de son propre surnom «Black Mamba». La fille de Kobe Bryant, Gianna Bryant, fait partie des victimes du crash d’hélicoptère qui a emporté la légende du basket-ball, ce dimanche soir, en Californie.

« L.A. est aux côtés de la famille Bryant après la perte de Gianna, qui a péri avec son père et ses amis dans la tragédie d’aujourd’hui. Kobe aimait farouchement ses filles, et cet amour l’a inspiré à être un défenseur extraordinaire des femmes et des filles dans le sport », a tweeté le maire de Los Angeles, Eric Garcetti.

La légende du basket avait fait de l’adolescente de 13 ans sa relève, elle-même férue de la discipline dans laquelle son père a officié plus de 20 saisons chez les Lakers de Los Angeles. Celui-ci la coachait notamment au sein de sa structure pour jeunes athlètes, la Mamba Academy.

En chemin pour l’entraînement

Il se dit que la jeune joueuse rêvait d’intégrer un jour la WNBA, la ligue professionnelle américaine féminine. Selon TMZ et ESPN, l’ancien joueur de 41 ans et sa fille se rendaient d’ailleurs justement à un entraînement de basket au moment de leur accident.

Gianna Bryant était la deuxième des quatre filles du couple formé par Kobe Bryant et sa femme Vanessa, aux côtés de Natalia Diamante, 17 ans, Bianka Bella, 3 ans, et la petite Capri, née en juin.

Dans un message plein de douleur posté sur les réseaux sociaux, Shaquille O’Neal a rendu hommage à son «frère» Kobe Bryant et à «nièce». «Perdre Gianna est encore plus dur à vivre pour nous en tant que parents», a également souligné Barack Obama, en son nom et celui de Michelle Obama.

Retrouver cet article sur Le Parisien

https://actualite-plus.com/wp-content/uploads/2020/01/gianna-et-kobe-1.jpghttps://actualite-plus.com/wp-content/uploads/2020/01/gianna-et-kobe-1-200x200.jpgLe ParisienCatastropheLe MondeSportL’adolescente de 13 ans était une férue de basket que Kobe Bryant coachait et présentait volontiers comme sa relève. Son père l’appelait parfois « Mambacita », « la petite Mamba », un dérivé de son propre surnom «Black Mamba». La fille de Kobe Bryant, Gianna Bryant, fait partie des victimes...C'EST BIEN ÇA ET PLUS QUE ÇA