En Egypte, le «formidable cavalier» et la fille de Bill Gates

Toutes les semaines, chronique de la vie quotidienne, sociale et culturelle dans les pays arabes. Aujourd’hui, des fiançailles qui passionnent la presse égyptienne.

Les Egyptiens le savaient bien avant que toute la presse people internationale ne reprenne la nouvelle la semaine dernière. Jennyfer, fille de Bill Gates, s’est fiancée avec Nayel Nassar, un champion d’équitation égyptien.

L’aînée du fondateur de Microsoft l’a annoncé sur Instagram le 29 janvier en publiant des photos de son couple extasié, assis dans la neige lors d’une pause de ski. Elle, 23 ans et lui, Nayel Nassar, 29 ans, se sont écrit leur flamme sur le réseau social des célébrités. «Oui un million de fois», a répondu Jennyfer à la demande de Nayel. «Elle a dit oui ! Je me sens comme l’homme le plus chanceux (et le plus heureux) du monde», a répliqué l’amoureux.

Ces phrases traduites en arabe ont été reproduites par tous les médias égyptiens enchantés de fierté par l’union de l’un des fils du pays avec la fille de l’homme le plus riche du monde. Les internautes avaient repéré la relation dès 2018 en signalant sur les réseaux sociaux la visite du jeune couple en Egypte et leur virée aux pyramides. Mais depuis l’officialisation des fiançailles, c’est un véritable feuilleton égyptien qui s’est déroulé dans les pages des journaux, même les plus sérieux du pays.

«Etudes brillantes»

«Découvrez le Menufy qui a enlevé le cœur de la fille de Bill Gates», a titré le quotidien Al-Youm Assabeh au lendemain de l’annonce. Référence à la région d’El-Menufeya sur le delta du Nil, berceau de la famille du jeune fiancé. Puis «Découvrez qui est le cavalier égyptien Nayel Nassar», titre le journal le jour suivant en publiant les dix photos «racontant l’histoire d’amour». Celle-ci a commencé en 2017 à l’université Stanford où Nayel terminait des études d’économie et de management tandis que Jennyfer étudiait la biologie. Mais c’est surtout la passion de l’équitation qui les a réunis et leur histoire d’amour a commencé lors d’une course de sauts d’obstacles à Paris.

«Découvrez la réaction de Bill Gates à l’annonce de la relation de sa fille avec l’Egyptien Nayel Nassar», révèle dans un troisième épisode Al Youm Assabeh. «Le milliardaire a en effet exprimé sa joie immense et félicité le jeune couple», selon le journal. La mère de Jennyfer, Melinda Gates, a fait de même sur le compte Instagram de sa fille.

Insistant sur «la beauté très égyptienne de Nayel», ses «études brillantes en Californie» et «sa maîtrise de quatre langues : arabe, anglais, français et allemand», la presse égyptienne veut surtout effacer toute idée d’un amour intéressé. Car s’ils rappellent que Bill Gates est à la tête d’une fortune d’environ 100 milliards de dollars, ils soulignent que Nayel est un champion d’équitation mondialement reconnu. «Le formidable cavalier» a gagné plusieurs prix internationaux de saut d’obstacles dont un en 2013 d’une valeur de 1 million de dollars.

Le quotidien Al-Masrawy, qui rapporte l’information, signale que «selon des journaux américains, la fortune de Nayel s’élève à 75 millions de dollars» (…)

Lire la suite sur Libération

https://actualite-plus.com/wp-content/uploads/2020/02/fille-bill-gates-fiancée-1.jpghttps://actualite-plus.com/wp-content/uploads/2020/02/fille-bill-gates-fiancée-1-200x200.jpgLibérationVie de StarsEn Egypte, le «formidable cavalier» et la fille de Bill Gates Toutes les semaines, chronique de la vie quotidienne, sociale et culturelle dans les pays arabes. Aujourd’hui, des fiançailles qui passionnent la presse égyptienne. Les Egyptiens le savaient bien avant que toute la presse people internationale ne reprenne la nouvelle la...C'EST BIEN ÇA ET PLUS QUE ÇA