Les grandes catastrophes s’accompagnent toujours de leurs foules de Cassandre de la douzième heure et de leurs litanies à base de «je vous l’avais bien dit». En l’occurrence, ce sont les recommandations YouTube, souvent taquines comme chacun le sait, qui ont exhumé ces derniers jours sur de nombreuses «timelines» une intervention de Bill Gates qui, il y a cinq ans, décrivait ses craintes d’une pandémie virale très semblable à celle que nous vivons depuis plusieurs semaines.

Ce «TED talk» (ces mini-conférences qui font un carton en ligne) d’un peu moins de 10 minutes a été vu par près de 5 millions de personnes sur YouTube et s’intitule sobrement «La prochaine épidémie? Nous ne sommes pas prêts». Bill Gates, alors encore l’homme le plus riche du monde, y décrit une de ses obsessions, que l’on peut retrouver dans de nombreuses interviews du philanthrope à la même époque : l’irruption d’une pandémie à laquelle l’humanité ne serait pas préparée. Nous sommes alors en mars 2015, dans la foulée de la terrible épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest, restée essentiellement contenue à trois pays (…)

Bill Gates craint alors une épidémie plus mortelle et surtout plus étendue qu’Ebola, qu’il qualifie d’avertissement planétaire. «Il y a trois raisons pour lesquelles Ebola ne s’est pas propagé davantage», explique le milliardaire : (…)

Lire cet article dans son intégralité sur L’OBS

https://actualite-plus.com/wp-content/uploads/2020/03/Bill-gates-avait-prévu-la-pandémie-750x500.jpghttps://actualite-plus.com/wp-content/uploads/2020/03/Bill-gates-avait-prévu-la-pandémie-200x200.jpgL'OBSCORONAVIRUSLe MondeLes grandes catastrophes s’accompagnent toujours de leurs foules de Cassandre de la douzième heure et de leurs litanies à base de «je vous l’avais bien dit». En l’occurrence, ce sont les recommandations YouTube, souvent taquines comme chacun le sait, qui ont exhumé ces derniers jours sur de nombreuses «timelines» une...C'EST BIEN ÇA ET PLUS QUE ÇA