Le coronavirus continue sa propagation en Europe, tandis que la Chine a, une nouvelle fois, enregistré aucun cas local. En Amérique, les mesures de confinement ont été prises. Les Européens et les Asiatiques ne sont plus les bienvenus au Brésil. Le point dans le monde, continent par continent.

La pandémie du nouveau coronavirus a tué plus de 10.000 personnes dans le monde, selon un comptage réalisé par l’AFP à partir de données officielles vendredi à 10h30 GMT. Au total, 10.080 décès ont été recensés, la majorité en Europe (4.932) et en Asie (3.431). Avec 3.405 morts, l’Italie est le pays le plus touché devant la Chine (3.248), foyer initial de la contagion, et l’Iran (1.433).

EUROPE

L’Espagne passe la barre des 1.000 morts (autorités)

L’Espagne a dépassé la barre des 1.000 décès dûs au coronavirus et s’approche des 20.000 cas, a annoncé vendredi le directeur du centre d’alertes sanitaires Fernando Simon.

Le pays compte “1.002 décès” et “au niveau national nous avons 19.980 cas, avec une hausse de 2.833 cas par rapport à hier (jeudi), soit une hausse de 16,5%”, a indiqué M. Simon lors d’une conférence de presse.

Des réservistes de l’armée disponibles en Allemagne qui dénombre 15.000 infections

L’Allemagne a enregistré au moins 15.030 cas d’infection au Covid-19, avec un bilan de morts atteignant 44, selon les chiffres de l’agence de presse dpa jeudi soir. Des réservistes de l’armée se portent volontaires pour appréhender la crise sanitaire causée par la pandémie du nouveau coronavirus. Des réservistes de l’armée ont commencé à se présenter pour mener des tâches volontaires, selon la ministre allemande de la Défense, Annegret Kramp-Karrenbauer. “Nous devons tous réaliser que cette bataille contre le virus est un marathon”, a-t-elle déclaré à Berlin.

Plus de 2.300 réservistes se sont présentés, selon le chef de l’armée allemande, le général Eberhard Zorn. Il a souligné que les réservistes avaient obtenu l’autorisation de leur employeur. “Ce n’est pas un statut de mobilisation”, selon M. Zorn, balayant les suggestions que l’armée serait bientôt impliquée pour le maintien de l’ordre.

En Italie, 300 enfants ont déjà été testés positifs au coronavirus

Trois cents enfants ont déjà été diagnostiqués positifs au Covid-19 en Italie. Toutefois, “il n’y a eu aucun décès parmi eux et aucun enfant n’est grièvement affecté par le virus”, a déclaré vendredi le président de l’Association italienne de pédiatrie, Alberto Villani, lors d’une conférence de presse à Rome. L’Italie, qui compte désormais plus de 3.400 décès, est tristement devenue le pays le plus endeuillé par la pandémie de nouveau coronavirus, dépassant même la Chine, où a commencé l’épidémie.

Pologne: la vodka confisquée servira de désinfectant

En Pologne, près d’un demi-million de litres de vodka de contrebande et d’alcool pur produit illégalement pourront être utilisés comme désinfectant dans la lutte contre le coronavirus, a annoncé vendredi le parquet national. Les services des douanes et du fisc gardent au moins 430.000 litres de vodka et d’alcool pur, frelaté ou non, qui ont été soit saisis pour servir de preuves dans des procédures judiciaires, soit confisqués à la suite de ces procédures.

Au lieu d’être détruits, plusieurs milliers de litres ont d’ores et déjà été remis aux services intéressés pour servir à la désinfection de bâtiments, de locaux et de moyens de transport.

AMERIQUE

Toute la Californie placée en confinement contre le coronavirus

Le gouverneur de Californie, Gavin Newsom, a décidé jeudi soir de placer en confinement la totalité de l’Etat et de ses 40 millions d’habitants pour renforcer la lutte contre la pandémie de coronavirus.

“Il est temps pour nous tous, en tant qu’individus et communauté, de reconnaître que nous devons faire davantage” pour stopper la propagation du Covid-19, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse. “L’interdépendance” des Californiens “nécessite que nous ordonnions aux gens de rester chez eux au niveau de l’Etat tout entier. Cette directive prend effet ce soir”, a insisté M. Newsom.

Le gouverneur de l’Etat de New York Andrew Cuomo a lui aussi décrété vendredi l’arrêt de toutes les activités non essentielles pour faire face à la pandémie de coronavirus, stoppant le deuxième poumon économique du pays après la Californie.

Par ailleurs, Le président américain Donald Trump a annulé le sommet du G7 prévu en juin à Camp David en raison de l’épidémie de coronavirus, a annoncé jeudi la Maison Blanche. “Le sommet des dirigeants du G7 que les Etats-Unis devaient accueillir en juin à Camp David aura lieu par visioconférence”, a indiqué Judd Deere, porte-parole de l’exécutif américain. La Maison Blanche a précisé que pour poursuivre une “coordination étroite” entre les sept pays, d’autres réunions en visioconférence auraient lieu en avril et en mai.

Le Brésil interdit l’entrée aux Européens et Asiatiques et déclare l’état d’urgence

Le Brésil a annoncé jeudi la fermeture à partir de lundi de ses frontières aux ressortissants venus d’Europe, d’Australie et de plusieurs pays asiatiques, pour lutter contre l’épidémie de coronavirus.

Ces restrictions, valables un mois, concernent les passagers des vols provenant de l’Espace économique européen (Union européenne, Royaume-Uni, Islande, Norvège et Suisse), de la Chine, du Japon, de Corée du Sud, d’Australie et de la Malaisie, qui n’ont pas la résidence au Brésil ou une justification professionnelle ou familiale pour rentrer dans le pays, a précisé un décret ministériel.

Le Brésil a déclaré l’état d’urgence à la suite de la pandémie de coronavirus. Après la Chambre, le Sénat a également voté, par vidéoconférence, vendredi pour déclarer l’état d’urgence, permettant ainsi la libération de ressources pour lutter contre le covid-19.

Il est entre autres prévu de soutenir les professions libérales et les travailleurs journaliers, particulièrement impactés par la crise, avec une allocation mensuelle de 35 euros.

Au Brésil, plus de 600 personnes ont été infectées et sept sont mortes du virus.

L’Argentine décrète le confinement de la population

Le président argentin, Alberto Fernandez, a décrété jeudi le confinement “préventif et obligatoire” de la population à compter de vendredi et jusqu’au 31 mars, pour lutter contre le coronavirus. L’Argentine est le deuxième pays d’Amérique latine, après le Venezuela, à décider de mesures aussi drastiques, similaires à celles prises en Chine et dans plusieurs pays européens, dont l’Italie, l’Espagne et la France.

Le président argentin Alberto Fernandez a décrété jeudi le confinement “préventif et obligatoire” de tous les habitants, à compter de vendredi et jusqu’au 31 mars, pour des raisons de santé publique.

“Il est temps de comprendre que nous sommes en train de prendre soin de la santé des Argentins”, a déclaré dans une allocution jeudi M. Fernandez. L’Argentine compte 128 cas de coronavirus et trois morts.

L’Etat de Rio de Janeiro (Brésil) a annoncé jeudi de son côté qu’il allait fermer à partir de samedi et pour au moins deux semaines ses plages, ses bars et restaurants, face à l’épidémie de coronavirus.

Deux premiers cas confirmés en Haïti

Le président haïtien Jovenel Moïse a annoncé jeudi les deux premiers cas de coronavirus en Haïti, pays le plus pauvre et le plus densément peuplé de la Caraïbe.

“Nous avons enregistré deux premiers cas de coronavirus sur le territoire national”, a déclaré M. Moïse lors d’une allocution télévisée diffusée sur les médias d’Etat. Rappelant que son gouvernement “s’était toujours engagé à la transparence sur la gestion de la pandémie”, le dirigeant haïtien a appelé la population au calme. D’éventuelles mesures de confinement, comme celles instaurées en Italie et en France, seraient difficiles à mettre en oeuvre dans le pays, notamment à Port-au-Prince. La grande majorité des près de trois millions d’habitants de la capitale dépend quotidiennement de l’économie informelle pour survivre.

Trois morts du coronavirus au Pérou, 234 contaminations

Le Pérou a enregistré jeudi ses trois premiers décès dus au nouveau coronavirus et le gouvernement a fait état d’une augmentation considérable du nombre de cas pour un total de 234 personnes contaminées à travers le pays. Deux des personnes décédées étaient âgées de 47 et 69 ans et étaient récemment revenus d’Espagne, selon le ministère de la Santé. L’une d’elles avait de l’asthme et des problèmes d’obésité.

Le troisième décès concerne un homme de 78 ans avec “des antécédents d’hypertension artérielle”. Il avait été hospitalisé mardi en état d’insuffisance respiratoire et n’était pas allé à l’étranger.

Le Pérou a décrété mercredi un couvre-feu quotidien de 20h00 à 5h00 et le confinement obligatoire de ses 32 millions d’habitants pour une période de quinze jours. Le pays andin a également fermé toutes ses frontières et ses aéroports.

Le doyen de l’Académie de médecine, Miguel Palacios, a déploré la grave pénurie de moyens pour le personnel de santé. “Il n’y a presque pas de matériel pour pouvoir travailler, il manque des masques, des gants, des blouses”, a-t-il souligné.

Panama suspend tous les vols internationaux

Panama, où se trouve l’aéroport le plus fréquenté d’Amérique centrale, a annoncé jeudi la suspension pendant un mois de tous les vols internationaux, à compter de la semaine prochaine, pour lutter contre le coronavirus.

Mexique: un juge ordonne au président d’agir contre le coronavirus

Un juge fédéral à Mexico a ordonné jeudi au président mexicain Andrés Manuel López Obrador de prendre toutes les mesures préventives et les actions nécessaires pour détecter les personnes infectées par le coronavirus. “Les autorités ne prennent pas les mesures sanitaires générales, efficaces et proportionnées au risque qu’affronte le pays”, a affirmé ce juge, cité par l’organisation de citoyens à l’origine de la saisie de ce magistrat.

Ce dernier a donné 24 heures aux autorités mexicaines, dont le chef de l’Etat et le secrétaire à la Santé, Jorge Alcocer, pour informer la population des mesures qu’elles entendent prendre face à la pandémie.

Le président de gauche a été l’objet de nombreuses critiques pour ne pas avoir pris suffisamment de mesures face à l’avancée de l’épidémie de coronavirus, qui a fait son premier mort mercredi au Mexique où 164 cas ont été confirmés.

ASIE

Iran: 149 nouveaux décès, le bilan officiel monte à 1.433 morts

Les autorités iraniennes ont annoncé vendredi 149 décès supplémentaires dus à la maladie Covid-19, ce qui porte à 1.433 le bilan officiel des morts en Iran, l’un des pays les plus touchés par l’épidémie de nouveau coronavirus. Selon le vice-ministre de la Santé Aliréza Raïssi, plus de 1.237 nouveaux cas de contamination ont été confirmés au cours des dernières 24 heures et, au total, 19.644 personnes ont contracté la maladie depuis que les autorités ont annoncé sa présence sur le sol iranien, le 19 février.

Coronavirus: deuxième jour avec zéro nouveau cas local en Chine

Pour le deuxième jour consécutif, la Chine n’a rapporté vendredi aucune nouvelle contamination d’origine locale au coronavirus, même si le nombre de cas importés a atteint un record.

L’enrayement de l’épidémie dans le pays asiatique, où le virus a été détecté en décembre, offre un rayon d’espoir à plusieurs autres nations actuellement confinées pour tenter d’endiguer la propagation du Covid-19.

Le nombre de nouveaux morts journaliers a ainsi fortement chuté en Chine ces dernières semaines: seuls trois ont été annoncés vendredi par le ministère de la Santé, au plus bas depuis le lancement des statistiques en janvier.

La Corée du Sud repasse sous la barre des 100 cas quotidiens

Le nombre d’infections au coronavirus Covid-19 en Corée du Sud est repassé sous la barre des 100 vendredi avec 87 nouveaux cas détectés depuis la veille, selon les autorités sanitaires du pays.

Trois personnes contaminées ont perdu la vie portant le bilan total de morts à 94. Avec ces nouvelles données, le pays compte en tout 8.652 infections.

Hormis, une nouvelle poussée de 152 cas enregistrés jeudi, le nombre d’infections quotidiennes est resté sous la barre des 100 tous les jours cette semaine depuis samedi.

Couvre-feu ce week-end au Sri Lanka

Le Sri Lanka a ordonné vendredi un couvre-feu pendant tout le week-end sur toute l’île, dans l’espoir de freiner la propagation du nouveau coronavirus. Les 21 millions de Sri-Lankais ont interdiction de sortir de leur domicile à compter de vendredi 18H00 locales (13H30 heure belge) et jusqu’à lundi 06H00 (01H30 heure belge), a annoncé la présidence. Seuls les services essentiels continueront de fonctionner pendant cette période.

Le pays d’Asie du Sud dénombre à ce jour 60 cas confirmés de coronavirus, un chiffre en rapide augmentation. 242 cas suspects sont actuellement à l’hôpital, selon le dernier bilan officiel jeudi soir.

Iran: 149 nouveaux décès, le bilan officiel monte à 1.433 morts

Les autorités iraniennes ont annoncé vendredi 149 décès supplémentaires dus à la maladie Covid-19, ce qui porte à 1.433 le bilan officiel des morts en Iran, l’un des pays les plus touchés par l’épidémie de nouveau coronavirus. Selon le vice-ministre de la Santé Aliréza Raïssi, plus de 1.237 nouveaux cas de contamination ont été confirmés au cours des dernières 24 heures et, au total, 19.644 personnes ont contracté la maladie depuis que les autorités ont annoncé sa présence sur le sol iranien, le 19 février.

OCEANIE

L’Australie isole les Aborigènes et traque des croisiéristes

L’Australie a fermé vendredi des zones où habitent ses Aborigènes afin de protéger cette population du coronavirus, et traquait par ailleurs 2.700 croisiéristes qui avaient débarqué à Sydney par peur qu’ils soient contaminés.

Le Premier ministre Scott Morrison a affirmé vouloir “agir pour restreindre les mouvements en direction de communautés indigènes isolées afin d’empêcher la propagation du coronavirus” dans des endroits très éloignés des hôpitaux.

“Les Etats et territoires désigneront les endroits concernés, à savoir les communautés, en consultation avec les communautés indigènes”, a-t-il ajouté.

Des experts en santé publique ont estimé indispensable de prévenir l’arrivée de l’épidémie dans des zones marquées par la prévalence de maladies chroniques, la promiscuité dans les logements et la difficulté de se faire soigner.

Les 785 cas de la maladie Covid-19 en Australie ont pour l’instant en très majorité touché des habitants des grandes villes.

Trois croisiéristes infectés, les 3000 autres passagers ont quitté le navire

Deux passagers et un membre d’équipage sur un bateau de croisière amarré dans la baie de Sydney en Australie, ont été testés positifs au Covid-19, ont indiqué les autorités du pays vendredi. 2.700 passagers et 1.100 membres d’équipage ont entre temps pu débarquer dans la ville, les autorités les prient désormais de respecter scrupuleusement la quarantaine qui leur a été imposée. Le Ruby Princess est arrivé à Sydney, première ville d’Australie en termes de population, jeudi après un circuit autour de la Nouvelle-Zélande, avec 2.700 passagers et 1.100 membres d’équipage à bord.

Une fois amarré, les docteurs ont testé 13 personnes qui ne se sentaient pas bien, le reste des personnes à bord a pu quitter le navire sous réserve que chacun observe une quarantaine de 14 jours. Vendredi, les autorités ont reçu la confirmation que trois personnes étaient pourtant bien contaminées au Covid-19.

Un des passagers est en état grave dans un hôpital de Sydney, un autre (…)

Lire la suite sur La Libre

https://actualite-plus.com/wp-content/uploads/2020/03/Coronavirus-dans-le-monde-1000x500.jpghttps://actualite-plus.com/wp-content/uploads/2020/03/Coronavirus-dans-le-monde-200x200.jpgLa LibreCORONAVIRUSLe MondeLe coronavirus continue sa propagation en Europe, tandis que la Chine a, une nouvelle fois, enregistré aucun cas local. En Amérique, les mesures de confinement ont été prises. Les Européens et les Asiatiques ne sont plus les bienvenus au Brésil. Le point dans le monde, continent par continent. La pandémie...C'EST BIEN ÇA ET PLUS QUE ÇA