Les quelques rares employés en poste à l’Office national d’Assurance vieillesse (ONA) et au Centre de Réception et de Livraison de Documents d’Identité (CRLDI) à Delmas 31, pris de peur, ont été contraints de laisser les bureaux de ces institutions publiques après l’invasion soudaine des policiers de ‘’Fantômes 509’’ dans l’enceinte de leur institution

L’horizon d’une file de motocyclettes défilant sur l’avenue Martin Luther King a obligé des chauffeurs de véhicules privés et publics à emprunter des raccourcis pour échapper à la démonstration des policiers de ‘’Fantômes 509’’.

D’autres usagers de la voie publique, armés de courage ont été dépossédés de leurs véhicules. Les policiers protestataires ont confisqué les clés des camions, mis en croix sur la chaussée pour entraver la circulation automobile.

À Delmas, au Carrefour de la Résistance, des agents de l’ordre ont dégainé leurs armes provoquant la panique. En outre, le siège social de l’Office national d’Assurance vieillesse (ONA) a été pris d’assaut, par des agents. Des employés traumatisés, se bousculaient pour essayer quitter en vitesse certains services, pouvait-on constater.

  •     Opération Fantomes 509

‘’Nous exigeons 50 mille Gourdes comme salaire mensuel net et 25 mille Gourdes de frais . Sans la satisfaction de ces revendications, le mouvement sera intensifié. Les policiers ne disposent ni de crédits, ni d’assurance de santé, ni de privilèges sociaux’’, ont réagi plusieurs agents.

Actions en ordre dispersé

À Delmas 48, des agents à bord de véhicules blindés ont tenté de mettre en échec le mouvement des ‘’Fantômes 509’’. Des échanges de tirs, des débordements de foule, des répliques armées entre frères d’armes ont semé la pagaille dans la zone.

En ordre dispersé, les policiers ont progressé de Bourdon jusqu’au centre-ville de Port-au-Prince. À l’Avenue Charles Sumner, 4 véhicules garés dans l’enceinte du ministère de l’Économie et des Finances ont été incendiés. Des sapeurs-pompiers accourus sur les lieux peinaient à (…)

Lire la suite sur Rezo Nòdwès

https://actualite-plus.com/wp-content/uploads/2020/04/operation-fantome-509.jpghttps://actualite-plus.com/wp-content/uploads/2020/04/operation-fantome-509-200x200.jpgRezo NòdwèsHaïti-ActualitéLes quelques rares employés en poste à l’Office national d’Assurance vieillesse (ONA) et au Centre de Réception et de Livraison de Documents d’Identité (CRLDI) à Delmas 31, pris de peur, ont été contraints de laisser les bureaux de ces institutions publiques après l’invasion soudaine des policiers de ‘’Fantômes 509’’...C'EST BIEN ÇA ET PLUS QUE ÇA